ActualitésElectionsEvénementsInformationsRégion de Saint-MauriceSaint-Maurice

Retour sur le débat sur l’avenir économique valaisan

Aimez et partagez

Jeudi 20 septembre, 19h et des poussières.
Plus de 110 personnes de tous âges et de tous horizons garnissent les fauteuils molletonnés de la salle de théâtre du Martolet. Le débat sur « l’Avenir économique du Valais » commence, sous la houlette de Yannick Ruppen, Président de l’Association des JDC du District et modérateur d’un soir.
Christian Constantin décoche ses premières piques, principalement à l’intention de Christophe Clivaz, professeur de tourisme et accessoirement conseiller communal Vert en ville de Sion. Exception faite des initiales, ces deux hommes n’ont rien en commun et le font bien vite comprendre au public, très réceptif à ce genre d’algarades. Il faut dire que le Président du FC Sion était une fois de plus très inspiré, comme en témoignent les nombreuses sorties cultes reprises dans le Nouvelliste du lendemain, qui consacra d’ailleurs une demi-page à notre évènement. Même le Matin Dimanche reprendra sa réplique à Clivaz, partisan de la Lex Weber : « Aujourd’hui, avec les freins que rencontrent les entrepreneurs, il n’y a que les Professeurs qui ne sont pas dans la merde ». Le Conseiller d’état Jean-Michel Cina et le Président des FMV Pascal Gross se prennent au jeu des escarmouches et en décochent quelques bonnes.
Deux heures plus tard, les spectateurs en redemandent et les questions aux intervenants sont nombreuses.
Puis la soirée se poursuit dans le hall du collège, où le public débriefe le débat autour d’une planchette valaisanne préparée par nos soins et d’une bonne bouteille du fruit de la vigne et du travail des hommes.
La première expérience grandeur nature de notre JDC, recréée en 2010, fut un succès grâce à l’excellente collaboration avec les autres sections du District. Les longues soirées de distribution des quelques 5000 flyers dans les 10 communes du district, les 250 lettres expédiées aux personnalités politiques et économiques de la région, la centaine d’affiches placardées de Martigny à Saint-Gingolphe, la publicité massive sur les réseaux sociaux et les heures d’efforts pour l’organisation de la soirée ne sont plus qu’un lointain souvenir, et nous sommes plus motivés que jamais à continuer notre action politique. Notamment au Conseil Général de Saint-Maurice, si la population agaunoise accorde sa confiance à nos 6 JDC présents sur la liste no 3 du PDC le 11 novembre prochain.

Frédéric Rey-Bellet,
Président de la JDC St-Maurice et candidat au Conseil Général.


Aimez et partagez